COMPLÉMENT ALIMENTAIRE À BASE DE PAO PEREIRA (POIRIER DU BRÉSIL)

Alors même qu’ils vivaient dans un environnement naturel protégé depuis des siècles, les Indiens de la forêt amazonienne avaient découvert les bienfaits de la décoction d’écorce de l’arbre appelé Pao pereira (Geissospermum laeve), décoction qu’ils buvaient lorsqu’ils se sentaient affaiblis et vulnérables(1).

Notre système immunitaire s’emploie constamment à détruire et à nettoyer les cellules dérégulées au fur et à mesure que celles-ci apparaissent dans notre corps.

Dans notre environnement moderne, nos tissus sont de plus en plus exposés à de nouveaux polluants agressifs qui poussent à ses limites notre capacité de purification et de nettoyage interne (2, 3).

En s’opposant à l’interférence de tels polluants, le Pao pereira (Pau pereira) soutient le système de défense naturel de notre corps, permettant ainsi un fonctionnement physiologique normal et, dans une certaine mesure, aidant notre corps à éliminer ou à neutraliser naturellement les cellules indésirables (4), en optimisant les fonctions immunitaires et de détoxification.

Chaque capsule de Pao V® contient 125 mg d’extrait d’écorce de Pao pereira (Pau pereira) en poudre.


Présentation :
100 gélules par flacon. Chaque capsule de Pao V® d’extrait d’écorce de Pao pereira (Pau pereira) en poudre.

Conseils d’utilisation :
Comme complément alimentaire, 6 à 10 gélules par jour avec un verre d’eau, ou selon les recommandations d’un professionnel de la santé.

Ingrédients :
Extrait de Pao Pereira (Pau Pereira) (Geissospermum), cellulose microcristalline, hydroxypropyl-methylcellulose (gélule), dextrine, stéarate de magnésium.


(1) G.PECKOLT, “As dez arvores genuinamente brasileiras mais uteis na medicina.” Revista da Flora Medicinal, Sept. 1942, no 9, pp. 462-465.
(2) M. BELJANSKI, “The Regulation of DNA Replication and Transcription. The Role of Trigger Molecules in Normal and Malignant Gene Expression.” EVI Liberty (2003), (First Edition: Experimental Biology and Medicine, vol.8, Karger -1983), pp. 11-15.
(3) Aging, 1996, 17,N°5 pp.795-800.
(4) L. LE GOFF, M. WICKER, M. BELJANSKI, “Reversible biophysical changes of DNAs from in vitro cultured non-tumor cells.” Med. Sci. Res., 16, 1988, pp. 359-361.

Share